"No hay porvenir sin Marx. Sin la memoria y sin la herencia de Marx: en todo caso de un cierto Marx: de su genio, de al menos uno de sus espíritus. Pues ésta será nuestra hipótesis o más bien nuestra toma de partido: hay más de uno, debe haber más de uno." — Jacques Derrida

5/11/15

La plus-value marxiste en quelques mots

Pour Karl Marx, "la plus-value est le symbole de l'exploitation du travailleur par le capitaliste." 1
Foto: John Francis Bray 

Aimé Fay   |   Marx précise : "La plus-value, c'est-à-dire cette partie de la valeur totale de la marchandise où est incorporé le surtravail, le travail impayé de l'ouvrier, voilà ce que j'appelle le Profit." 2 "Il [le capitaliste] fera donc travailler le fileur [l'ouvrier], mettons douze heures par jour. En outre et en sus des six heures qu'il faut pour produire son salaire ou la valeur de sa force, l'ouvrier aura donc à travailler six autres heures que j'appellerai heures de surtravail, lequel surtravail se réalisera en une plus-value et en un surproduit." 3. "L'ouvrier a donc travaillé une moitié du jour pour lui-même et l'autre pour le capitaliste." 4

L'idée que l'ouvrier travaille une unité de temps (12 heures dans l'exemple de Marx) et ne reçoit que la moitié en salaire, n'est pas de Karl Marx. Le lecteur acharné que Marx était, a tout simplement "emprunté" cette idée à John Francis Bray (1809-1895), chartiste et socialiste américain. Marx avait 21 ans quand Bray écrit, en 1839 : "The workmen have given the capitalist the labour of a whole year, in exchange for the value of only half a year, […]. 5. Bray parle même de "vol éhonté, mais juridiquement légal." 6

Bray est aujourd'hui un illustre inconnu. Marx doit pourtant une grande partie de sa renommée mondiale au traitement de la plus-value (ou survaleur), c'est-à-dire du profit… qu'il a "emprunté" à Bray. Plus-value, thèse centrale du célèbre ouvrage marxiste : Le Capital (livre I, 1867).

Quoi qu'il en soit, Bray et Marx pensaient que la totalité de la plus-value, c'est-à-dire des gains réalisés par l'entreprise, devait aller à l'ouvrier, c'est-à-dire au prolétariat. Mais, aucun d'eux n'a expliqué comment le capitaliste entrepreneur (terme de Marx) 7 se "rémunère du risque qu'il a pris en mettant ses propres capitaux, son argent… ses économies, pour créer son entreprise. De même, comment cet entrepreneur capitaliste rémunère les épargnants qui lui ont fait confiance et prêté des capitaux pour développer l'entreprise et créer des emplois. Pas non plus comment, des capitaux sont dégagés pour faire de la recherche et développement, de l'innovation, etc. Pas non plus comment, l'entreprise met en réserve des fonds pour renouveler son outil de production [ses équipements] devenu obsolète au bout de quelques années et devant impérativement être remplacé par des machines plus modernes… pour rester compétitif." 8 ou tout simplement pérenne.

Marx, immense lecteur d'Adam Smith (1723-1790) et de beaucoup d'autres − comme sûrement Bray l'a aussi été −, aurait-il, avec Bray, mal interprété Smith à propos du revenu du travail. Smith écrivait : "Dans l'état initial qui précède l'appropriation de la terre et l'accumulation du capital, la totalité du produit du travail appartient au travailleur. Il n'a ni propriétaire ni maître avec qui partager." 9. Smith évoquait ici la terre sauvage, libre de tout droit… avant l'avènement du droit de propriété.

Lénine (Vladimir Ilitch Oulianov, 1870-1924) écrivait en mars 1913, reprenant Marx (et Bray) : "L'ouvrier emploie une partie de la journée de travail à couvrir les frais de son entretien et de celui de sa famille (le salaire) ; l'autre partie, à travailler gratuitement, en créant pour le capitaliste la plus-value, source de profit, source de richesse pour la classe capitaliste. La théorie de la plus-value constitue la pierre angulaire de la théorie économique de Marx." 10

Aujourd'hui, certaines personnes pensent encore que Bray et ses copieurs Marx, Lénine… ont raison. C'est-à-dire que les salariés doivent avoir 100% de la plus-value et qu'il convient de ne rien laisser à celui (ou ceux) qui a créé l'entreprise qui les emploie. D'autres, désormais beaucoup plus nombreux − ceux qui ont accepté l'économie de marché − se demandent comment l'idée d'un inconnu, John Francis Bray, a pu être prise pour argent comptant par des millions de personnes durant des décennies ?

Ébauche d'une réponse : enseigner le B.A.-BA de l'économie dès le collège, pour apprendre aux enfants qu'une entreprise du secteur marchand, qui ne fait pas de profit (la plus-value selon Bray, Marx… Lénine) ne peut pas créer d'emplois, car elle ne trouvera personne pour mettre de l'argent dans sa structure [capital social] ou bien le lui prêter pour qu'elle investisse, qu'elle innove… ou simplement puisse faire face à ses creux de trésorerie, notamment en fin de mois, pour payer ses salariés.
Notes
1. Dans : Le capital en quelques mots, de Platon à nos jours (L'Harmattan, Paris, 2015), p. 181.
2. Karl Marx (1818-1883) : Salaires, prix et profits, chap. XI : les différentes parties… la plus-value, p. 67.
3. Id. Chap. VIII : la production de la plus-value, p. 60.
4. Karl Marx : Le capital, livre I, 3ème section, chap. IX : le taux de la plus-value, p. 168.
5. in : Labour's Wrongs and Labour's Remedy (published by David Green, Briggate, Leeds, 1839), p. 48.
6. Id. "a barefaced though legal robbery", p. 50.
7. Le Capital (livre I, section V à VIII), 7ème section : accumulation du capital, introduction, p. 47.
8. Le capital en quelques mots, de Platon à nos jours (L'Harmattan, Paris, 2015), p. 181.
9. Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations (1776), Livre 1, Chap. 8 : Le salaire du travail, p. 73, ligne 3 à 5. Texte original (The wealth of nations) : "In that original state of things which precedes both the appropriation of land and the accumulation of stock, the whole produce of labour belongs to the labourer. He has neither landlord nor master to share with him."
10. Les trois sources et les trois parties constitutives du marxisme (1913), chap. I, p. 8.
http://www.agoravox.fr/

____________________________________

Notas sobre Marx, Engels y el marxismo

Gianni Mesa: Luciano Canfora: "Vi racconto le mie lezioni di vita da Karl Marx e Ronald Syme" — La Republica
Alain Dussort: Un rêve fantastique sur Marx — Agora Vox
Jean-Claude Michéa : «Le concept marxiste de “lutte des classes” doit être remanié » — Le Comptoir
Roberto Sáenz: La transición socialista a cien años de la Revolución Rusa — Nuevo Mas
Fabiola Pinto: Interponen recurso ante expulsión de estudiantes peruanos por posesión de libros marxistas — Bio Bio Chile
Maciek Wisniewski: Francia: las elecciones y los espectros de Marx — La Jornada
Begoña Piña: Aki Kaurismäki: “Karl Marx nunca ha tenido tanta razón como hoy” — Público
Marina Pibernat Villa: Las Marx — La República
Amid Faljaoui: 'Après avoir volé notre labeur, le capitalisme s'attaque à nos vies' — Trends
Andrea Vitale: Lo spettro di Marx — Operai Contro
Daniel Álvaro: El problema de la comunidad. Marx, Tònnies, Weber (PDF) — Dialnet, Universidad de La Rioja (*)
El marxismo y los juegos malabares — Diario de Jerez
Jorge Ortega Reyna & Víctor Hugo Pacheco Chávez: John Berger: Un marxismo para el mañana — Memoria
Roberto Fineschi: El Capital tras la edición histórico-crítica — Viento Sur
Jérôme Skalski: El Capital: una obra colosal “para desenmascarar un sistema completo de falsas percepciones” [Entrevista con Michael Heinrich] — Viento Sur
Daniela Gros: Il giovane Karl Marx — Moked
Saoudi Abdelaziz: 1882. Karl Marx se fait couper la barbe à Alger — Le blog de algerie-infos
Jaime Osorio: La teoría marxista de la dependencia revisitada — Viento Sur
Andrés Arnone: Naturaleza y economía en Marx y Engels: de procesos naturales y construcciones sociales — La Izquierda Diario
Gustau Nerín: El 'Manifiesto comunista' de Marx y Engels, vuelve — El Nacional.cat
Luigi Mascheroni: Che borghese quel Karl Marx. Parola di Morselli — Il Giornale
Eros Barone: Il segreto del potere capitalistico — Varese News
Luis Escalante: El hondureño que le escribió a Karl Marx — Hablemos de Honduras
José Roberto Herrera Zúñiga: El terrorismo individual: un análisis desde el marxismo clásico — Universidad de Costa Rica
Albert Sáez: Salarios y beneficios — El Periodico.cat
Tres marxistas negros, las sociedades de color y el marxismo en Cuba (1940-1961) — Rebelión
Juan J. Paz y Miño cuenta algo insólito en Ecuador: Marxismo probancario — El Telégrafo
André Tosel: Marxismos, neo-marxismos y post-marxismos — Viento Sur
Mathieu Ait Lachkar: Jeunes en campagne : Amin, de Karl Marx à Jean-Luc Mélenchon — Ouest-France
Anne Dolhein: La Chine offre une statue de Karl Marx à la ville de Trèves en Allemagne — Reinformation
Entrevista de Salvador López Arnal a Joaquín Miras Albarrán: Parte I, Parte II, Parte III, Parte IV, Parte V, Parte VI, Parte VII, Parte VIII & Parte IX — Rebelión
Karl Marx y Friedrich Engels, los padres del socialismo científico — Guerrero Liberación
Rodolfo Salazar González: Resurgimiento de Karl Marx — Buenos Días Tamaulipas
Marcelo Pereira: El Manifiesto del Partido Comunista es Un gran relato — La Diaria
Les jeunes années de Karl Marx au cinéma — Arte TV
José Pablo Noriega de Lomas, Universidad de Oviedo: Marx y Engels: Dos sistemas materialistas diferentes (PDF) — Dialnet, Universidad de La Rioja (*)
Carlos Prieto: Un icono pop llamado Karl Marx — El Confidencial
Benjamin Edgard: Notre ennemi le Capital — Le Comptoir
Jonathan Martineau y el feminismo marxista a escala internacional: 1) Intersección, articulación: el álgebra feminista — Marxismo Crítico / 2) Intersection, articulation : l’algèbre féministe — Période
Rodolfo Salazar González: Karl Marx, un filósofo legendario — Noticias de Tampico
Jotave: El Capital / Sesquicentenario de un libro que influye en el acontecer — La Arena
Gauthier Ambrus: Trump, Marx et la mondialisation. Quand l’auteur du «Capital» renvoie Chine, Europe et Amérique dos-à-dos — Le Temps
Gabriel Vargas Lozano & Raúl Páramo Ortega: Marx y Freud: Hacia una Nueva Racionalidad de la Sociedad y de la Historia. Presentación editorial del libro — México es Cultura
Iris de la Cruz Saborit & Liz Armas Pedraza: Pensamiento Crítico: una revista de todos los tiempos, exponente del marxismo en Cuba a fines de los 60 — Cuba Ahora
Andrei Martínez Finkelshtein: ¿Es cierto que Karl Marx se dedicaba a las matemáticas en su tiempo libre? — Quora
Jaime Corena: El verdadero Trump visto desde Marx — La Haine
Guía para el estudio del Manifiesto del Partido Comunista de Marx y Engels — Fiuxy
Horacio González y Eduardo Grüner reflexionan sobre los 150 años de El Capital: Un campo de batalla para los debates — Página 12
Cinzia Romani: Un Marx sexy e pop per spiegarlo ai giovani globalizzati — Il Giornale
Sarah Jaffe: El surgimiento de la izquierda estadounidense: del Marxismo a la Resistencia ante Trump — TeleSur
Wolfgang Eckhardt: The First Socialist Schism: Bakunin vs. Marx in the International Working Men’s Association — Cyntia’s Site
Angiolo Bandinelli: Tra Marx e Zuckerberg una scelta obbligata — L’Opinione
Adriana Marrero: Marx, el comunismo azul y la educación celeste: ¿tan mal estamos? Agencia Uruguaya de Noticias
__________________
(*) Acceso indirecto